Flying Cow
Trio danse dès 4 ans.

Deux filles, un garçon et un tas d’objets apparaissent, disparaissent, traversent le plateau pour créer une rupture, de la magie, de la surprise: des œufs, des cages à poules, une vache volante, des plumes… Cette chorégraphie rythmée, vivante et déjantée vient questionner le difficile rapport de jeu à trois… Car quand on est trois, qui joue avec qui? Entre taquinerie ou jeu de partage, phase de solitude ou d’amitié, ce spectacle de danse totalement ludique est une très belle occasion de faire découvrir et apprécier la danse aux enfants.


HiHaHutte
Duo à partir de 2 ans

Une table, deux danseurs et déjà l’imagination se met en marche.
La table au beau milieu de la scène devient cabane, refuge, lieu de rêve, de création, de transformation. La scène est comme une île bleue, parsemée de nuages blancs, et sur le blanc d’un écran se dessinent des nuages bleus, un soleil…
L’univers de HiHaHutte, première chorégraphie de la compagnie De Stilte, destinée aux tout-petits, est celui du plaisir, du ludique, de la fantaisie spontanée. Tout s’y invente au fur et à mesure, au rythme des aventures des deux personnages (de l’eau coule, des objets flottent ou tombent, apparaissent, disparaissent), mais aussi de leurs mouvements : danse de deux corps qui s’éveillent, mêlés, emmêlés, qui paraissent parfois ne faire qu’un, danse du jeu (énergie d’une course-poursuite, élasticité et docilité d’un corps devenu pantin, gestes saccadés de robots…).
De surprises réjouissantes en mouvements précis, dynamiques, ce duo est une récréation imaginaire et… réelle, puisque les enfants sont invités en fin de spectacle à entrer dans la ronde, à recomposer le décor, façon petites maisons, et à s’y installer pour un petit moment de repos.
Françoise Sabatier-Morel, journaliste à Télérama


Alice
Proposition pour 4 danseurs dès 6 ans librement inspirée de l’œuvre de Lewis Caroll

Un voyage rempli de poursuites et d’évènements imprévus… Des portes de toutes sortes et de toutes les tailles nous permettent de jeter un œil dans un monde magnifique et curieux. Alice change de personnage, grandit et rapetisse tour à tour, et ne cesse au cours de sa poursuite de rencontrer des individus qu’elle aurait préféré éviter. En cherchant le lapin, elle atterrit dans un monde où la souris, le chat, la chenille et la reine n’ont que faire de la sagesse d’une petite prétentieuse. Elle est alors emportée dans un tourbillon d’absurdités et de folie.


A table!

Autour de la table familiale s’installent quatre personnages : le couple de parents et les deux enfants, fille et garçon. Une situation du quotidien, qui très vite prend l’allure d’un moment clé où vont se jouer les relations entre les différents protagonistes. La réunion avec sa possible promesse d’une entente harmonieuse, du plaisir de se retrouver ne résiste pas à la fatigue du père, à la rigidité de la mère, à l’agitation et à la lassitude des enfants. L’équilibre fragile de la famille se distord, cède progressivement, laissant la place aux crispations, à la bouderie, à la désobéissance, mais aussi à la fuite, à l’échappée onirique avant de voir se reformer le groupe autour de la table, lien invisible et somme toute toujours présent.